Quand on me propose de tourner une vidéo «à l’accordage» avec Lilly Wood & the Prick ce sont rapidement de très bons souvenirs de live qui me viennent à l’esprit. Ce contraste fort qu’il pourrait y avoir entre Nili à l’abri derrière son micro, une baguette de xylo à la main, Ben penché sur sa strat et cette énergie foisonnante, ce son trip-hop/soul énorme qui soulève et réveille une salle. Un sourire, une robe aux épaulettes étranges et cette superbe voix que l’on imaginait pourtant sur un tout autre personnage.

Nous avions rendez-vous chez Nili que nous surprenons en train de tapoter quelques notes sur ce qui pourrait être un bontempi. Un peu en avance, nous profitons pour préparer le matériel et faire quelques repérages. L’appartement n’est pas très lumineux, mais diffuse une ambiance eighties qui n’est pas sans nous déplaire : un orgue, une belle collection de vinyles, quelques grandes lettres métalliques adossées à un mur, une table lumineuse dont se servent habituellement les chirurgiens pour étudiaient les radiographies.

Ben arrive le dernier, pose son casque orange à bande blanche. Avec Nili, ils bidouillent le vieil orgue, trifouillent quelques potards, branchent la guitare. “Ouai, c’est pas mal comme ça”. Encore deux trois ajustement…

Voici un bout de l’univers de Lilly Wood & the Prick.

Pour aller plus loin :
Lilly Wood & the Prick

Prochains concerts de Lilly Wood & the Prick :
[concerts artiste="lilly-wood-and-the-prick"]